Articles

Winnie l’Ourson

Histoire

Le 24 août 1914, Harry Colebourn, vétérinaire dans l’Armée canadienne, acheta un ourson noir orphelin à un trappeur de White River, en Ontario, pour 20 $. Colebourn achète le cub à la gare de White River alors qu’il se rend à Valcartier, au Québec, où l’Armée canadienne organise ses brigades d’infanterie pendant la Première Guerre mondiale. Colebourn a nommé l’ours “Winnipeg”, d’après sa ville natale au Canada (il était originaire de Birmingham, en Angleterre) et elle est rapidement devenue la mascotte non officielle du régiment de Colebourn, le cheval de Fort Garry, qui fait partie de la 3e Division canadienne.

En 1914, Winnipeg (surnommée ” Winnie “) accompagne le régiment outre-mer, se rendant de Valcartier à la plaine de Salisbury, en Angleterre, où les soldats canadiens s’entraînent au combat. Avant de partir sur le front en France, Colebourn décida qu’il était préférable de laisser Winnie aux soins du zoo de Londres, ce qu’il fit le 9 décembre 1914.

Winnie est devenue l’une des attractions les plus populaires du zoo, et c’est là qu’elle a attiré l’attention et l’affection de Christopher Robin Milne vers 1926, inspirant le père du garçon, l’auteur A.A. Milne, à écrire une série de livres sur un personnage nommé Winnie-l’ourson.

Winnie l’ours a vécu au zoo de Londres jusqu’à sa mort en 1934. Harry Colebourn survécut à la Première Guerre mondiale et retourna chez lui à Winnipeg, où il mourut le 24 septembre 1947.

Dans La culture populaire

Winnie-l’Ourson a été publié pour la première fois le 14 octobre 1926 et a été suivi par The House at Pooh Corner (1928). Milne a également inclus des poèmes sur Winnie dans ses livres When we Were Very Young (1924) et Now We are Six (1927).

Au début des années 1960, les droits de l’œuvre de Milne ont été concédés sous licence par Disney, qui a publié de nombreux films d’animation et séries télévisées depuis.

L’histoire de l’ours qui a inspiré le personnage de fiction a été explorée dans le téléfilm Un ours nommé Winnie (2003), dans lequel Michael Fassbender incarne Harry Colebourn. Le film met également en vedette l’acteur canadien Gil Bellows ainsi que les acteurs britanniques bien connus David Suchet et Stephen Fry. L’histoire a également fait l’objet du livre pour enfants Finding Winnie: The True Story of the World’s Most Famous Bear (2015) de Lindsay Mattick, l’arrière-petite-fille de Harry Colebourn.

(Voir aussi En conversation avec Lindsay Mattick; Le vrai Winnie l’Ourson.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.